INFORMATIONS


Catégories :
Architecture / Etude de projet / Direction de travaux / Coordination CVSE / Réalisation

Client :
Fondation de Beaulieu

Planificateur général :
Plenitech SA

Bureau d’étude :
Plenitech SA

Programme :
Grande cuisine avec locaux administratifs et divers locaux annexes

Surface : 3’010 m2
Volume SIA :
Coût : 
Lien : Fiche Technique

SITUATION


Le secteur restauration du site d’exposition de Lausanne se trouve directement sous le théâtre et la halle 1. Il est composé d’environ 600 m2 de cuisine de production, de 2’250 m2 de locaux annexes pour la préparation, le stockage et les vestiaires. À ces surfaces s’ajoutent les locaux administratifs liés à l’exploitation et à la gestion. C’est donc plus de 3’000 m2 qui sont exclusivement réservés à la restauration.

Sous la responsabilité du groupe Eldora SA (ex. DSR), plus de 20’000 repas sont préparés chaque année.

PROJET


Les différentes réflexions menées sur le développement du site ont démontré l’emplacement stratégique actuel du secteur restauration. Ainsi, il a été décidé de ne pas déplacer les cuisines et d’investir dans d’importants travaux de rénovation.

Une première étape a été menée à bien durant l’été 2013.

Cette première phase concernait des travaux lourds comme la réorganisation et l’optimisation des espaces dans les locaux de production, la réfection des réseaux d’évacuation des eaux usées, le remplacement de l’alimentation et la distribution d’eau chaude et froide.

La deuxième étape a eu lieu durant l’été 2014. La production d’eau chaude a été remplacée, une production de froid centralisée a été installée et les nombreuses chambres froides ont été rénovées ou remplacées. Les locaux à l’usage du personnel ont été rénovés et les vestiaires totalement transformés.

Parallèlement, la sécurité a été améliorée grâce à la rénovation et au compartimentage des accès ainsi que l’amélioration des installations techniques.

DÉFIS


Mener à bien des travaux d’une telle ampleur dans une cuisine avec une production si importante pose de nombreux problèmes :

La production doit être maintenue à l’exception de 6 semaines en été et les travaux impérativement terminés aux dates fixées. De plus, l’hygiène doit être assurée dans toutes les pièces adjacentes aux travaux. Les stocks et les équipements de cuisines doivent également être déplacés.

Plus de 55 ouvriers seront amenés à travailler sur le chantier dans des conditions parfois difficiles en raison du rythme élevé des travaux. Grâce à l’excellente coopération des entreprises impliquées et une planification minutieuse, le lendemain de la fin de chaque étape des banquets de près de 1’000 convives ont pu être préparés dans les locaux fraîchement terminés.